Nos événements

NIC - MARS 2018

Le China International Nuclear Industry Exhibition (NIC), qui a lieu tous les deux ans depuis 1989, est le plus important salon nucléaire de Chine. Avec près de 40 000 visiteurs, celui-ci compte chaque année avec la participation des majors du nucléaire dans le monde : AREVA, CNNC, CGN, EDF, KEPCO, ROSATOM, SNPTC, SNC-Lavalin, Westinghouse.La chine investit désormais dans tous les secteurs de l’énergie nucléaire, avec la volonté de fermer son cycle, d’avoir le premier parc de production et de proposer les technologies de réacteurs les plus avancées pour sa production nationale d’électricité et pour l’export.

Des retombées financières indéniables

En 2015, le marché chinois du nucléaire a généré 281 millions d’euros pour les entreprises françaises (base de 60 entreprises). Ces dernières ont même réalisé dans le pays un chiffre d’affaires total de 732 millions d’euros dans le secteur énergétique. De plus, la supply chain française compte plus de 104 fournisseurs français implantés en Chine. (source PFCE et GIIN)

Le pavillon France

La promotion des fournisseurs français

Du 28 au 31 mars 2018, 17 fournisseurs français ont participé au NIC (Nuclear Industry China) de Pékin sur le pavillon France organisé par le GIIN. Le plus important salon nucléaire en Chine rassemble tous les grands groupes mondiaux (CNNC, CGN, SNPTC, EDF, Framatome, Orano, Rosatom, Westinghouse, SNC-Lavallin, etc.) et accueille près de 4000 visiteurs. Michel Monier, représentant de Velan Nuclear en Chine, estime que « le salon NIC reste un lieu privilégié de rencontres et d’échanges, à la fois avec les donneurs d’ordre chinois, mais aussi au sein de la filière française. Le pavillon France constitue une belle vitrine de nos savoir-faire. La visite du Président de CNNC* sur quelques stands français a été très appréciable ».

Natalia Zolnikova, ingénieur commercial export de Robatel Industries, exprime, elle aussi, sa satisfaction : « Grâce à ce pavillon, nous avons réussi à rencontrer des représentants des différents pays, notamment de la Chine, de la Corée, de la Russie et des États-Unis. Cet événement a été également l'occasion d'échanger des opinions et d'obtenir des informations intéressantes de nos confrères français ».

L’accompagnement du GIIN en Chine

Depuis trente ans, le GIIN suit et accompagne en Chine les acteurs historiques de la filière nucléaire. La pérennité de cette coopération nucléaire franco-chinoise permet à l'industrie française de disposer de nombreuses références et de rendre les PME visibles sur le marché chinois.

Aujourd'hui, la Chine reste le premier marché export des Français. Avec le soutien du service nucléaire de l’ambassade, le GIIN reste proche des PME et les ETI françaises dans leur développement sur ce territoire aux côtés de PFCE. Pour les industriels français, les opportunités sont réelles notamment pour leur expertise dans le cycle du combustible avec de belles opportunités en perspective avec l’éventuelle vente d’une usine de retraitement du combustible, d’Orano à CNNC, courant 2018.

*China National Nuclear Corporation, la plus importante entreprise publique chinoise dans le domaine du nucléaire.